F.M.N.S
Tél. 05.57.19.18.60 - Fax 05.57.19.18.62
Ce que notre FMNS réclame
21-12-2006

 

1° -Maintenir au minimum  le pouvoir d’achat
de chacun pour 2016,
- le rattrapage sur les pertes intervenues ces dernières années,
- donc l’augmentation
des salaires pour 2016
- une refonte globale
et sérieuse de la grille indiciaire qui nous permettrait de vivre dignement de notre travail
y compris en saison.

2° -Le reclassement des opérateurs des APS qui ont un brevet et la fonction d'éducateur.

3°  Le reclassement des surveillants-sauveteurs-enseignants de la natation dans un autre service

après 50 ans

4° - Augmentation de la durée des congés maternité (risque d’avortement au premier sauvetage).

5° - Un dossier médical communiqué obligatoirement à tous les agents avec suivi spécifique de l’état de leurs bronches.

6° - Reclasser les BNSSA avec une rémunération qui leur permet de vivre en saison.

7° Interdire toutes les chutes d’eau avec dégagement de gaz chlorés en piscines couvertes, imposer et contrôler une ventilation minimum.

8° - Une refonte du BPJEPS-AAN par
- un brevet de surveillant - enseignant - sauveteur de carrière formation qui engloberait la préparation
au concours ETAPS
- un brevet de surveillant - enseignant- sauveteur saisonnier formation bien plus courte et bien moins chère.
- Ne pas scinder l’ENSEIGNANT et le SURVEILLANT-SAUVETEUR. Conserver la loi du 24 mai 1951, dans le Code du Sport (loi qui a créé le MNS)

Notre métier ou notre activité saisonnière ne fait qu’un, si nous ne voulons pas continuer à ouvrir des piscines où personne ne peut plus apprendre à nager faute d’enseignants et augmenter ainsi chaque année le nombre d’enfants noyés, les BNSSA doivent pouvoir accéder au MNS saisonnier sans dépenser de 5.000 à 10.000 euros et y passer une année à temps plein.

SAUVEGARDER NOTRE METIER

C'EST AUSSI SAUVEGARDER

LA SECURITE

DES BAIGNEURS EN ASSURANT UN APPRENTISSAGE

A TOUS