F.M.N.S
Tél. 05.24.61.44.81
3 ans avec sursis pour la nounou - l'enfant s'était noyé chez elle
Brioux sur Boutonne noyade mortelle du 5 mai 2014
Jugement du Tribunal correctionnel de Niort du 11 février 2016
L’enfant s’était noyé chez elle :
3 ans avec sursis pour la nounou


Le délibéré a été rendu en l’absence de la nounou poursuivie pour homicide involontaire
« Je ne vois aucune circonstance permettant d’atténuer la responsabilité de cette assistante maternelle. Sans la négligence de cette dame, l’enfant serait toujours en vie », avait estimé, le 14 janvier dernier, Laurence Lepez, vice-procureur de la République.
L’enfant en question s’appelait Benjamin. Le 5 mai 2014, il avait deux ans et demi.
Ce 5 mai, à Brioux-sur-Boutonne, Carmen, sa nounou, le voit une première fois tenter d’escalader le grillage censé sécuriser la piscine. Elle lui fait savoir qu’il n’en a pas le droit. Mais dans la foulée lui tourne le dos pour s’occuper de deux petites filles, qu’elle a aussi en garde.
« Il vous appelle et vous voyez qu’il vient de passer de l’autre côté du grillage », avait rappellé le président Faucou. « Il a couru puis il s’est buté contre le bord de la piscine avant de tomber dans l’eau », précisait de son côté, à la barre, Carmen.

Portera-t-elle alors immédiatement secours au bambin ? NON.
Elle retournera dans la maison chercher les clefs du portillon donnant accès à la piscine !
Reconnue coupable, Carmen a été condamnée à trois ans de prison avec sursis. Elle est par ailleurs frappée d’une interdiction définitive d’exercer la profession d’assistante maternelle.
Christophe BERNARD.