F.M.N.S
Tél. 05.57.19.18.60 - Fax 05.57.19.18.62
La Lettre du Mardi n° 27 du 27.6.2017

« La lettre du mardi de notre FMNS»  

n° 27 du 27.6.2017

Informations hebdomadaires gratuites par mail à toute notre branche

FEDERATION DES MAITRES NAGEURS SAUVETEURS

Bureau central : 11 rue Henri Barbusse 33110 LE BOUSCAT

nouveau tél : 05 24 61 44 81 —  mail : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir ; Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir '; document.write( '' ); document.write( addy_text13875 ); document.write( '<\/a>' ); //-->\n Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

-------------------------------

n Nos lecteurs nous écrivent au sujet de :

Afficher un âge précis pour interdire d’entrer dans les piscines les enfants en bas âge non accompagnés ?

Christian RATARD, BEESAN ETAPS Espalion (Aveyron)

QUESTION :

Voilà le texte de l’affiche que le BNSSA qui travaille avec moi à la piscine municipale d’Espalion voudrait placarder à l’entrée. «L’accès de l’établissement est interdit aux enfants de moins de 10 ans non accompagnés d’une personne adulte responsable (majorité civile). L’accompagnateur, en tenue de bain, assure une surveillance permanente de l’enfant placé sous sa responsabilité y compris durant la baignade.» Qu’en pensez-vous ?

REPONSE de notre FMNS :

Nous avons déconseillé plusieurs fois ici dans cette revue de porter un âge précis concernant cette interdiction d’entrer, à la suite de la noyade mortelle

dans la piscine municipale de HARNES (Pas de Calais), il y a une quinzaine d’années environ.

Les faits : une gamine de 5 ans entre à la piscine avec sa sœur âgée de 11 ans. La sœur de 11 ans va jouer avec ses copines et celle de 5 ans meurt noyée.

La mère en suivant reprochait au personnel d’avoir laissé rentrer sa fille alors que c’était interdit et elle mettait en cause la responsabilité  de tout le personnel et surtout des MNS (photo des panneaux à l’appui).

Le code civil est plus explicite

article 371-1 « L’autorité parentale est un ensemble de droits et de DEVOIRS ayant pour finalité l’intérêt de l’enfant. Elle appartient aux parents jusqu’à la majorité ou l’émancipation pour le protéger dans la sécurité, sa santé et sa moralité pour assurer son éducation… »

Article 1384 « Le père et la mère sont solidairement responsables du dommage causé par leurs enfants mineurs»  Ceci englobe TOUS les âges de la minorité et met en défaut les parents et non plus les MNS. Ceci permet aussi de mettre à la porte un adolescent quel que soit son âge s’il se tient mal sans la présence des parents, bien qu’il vaut mieux alerter les parents par téléphone que d’expulser. Nous vous envoyons des affiches supplémentaires gratuites ce jour avec cette mention.

            Nous vous déconseillons de porter une limite d’âge pour entrer alors que le code civil est à notre avantage et ne précise pas un âge n

n Dole (Jura) le samedi 24 juin :

un père de 42 ans meurt noyé  en voulant sauver ses 3 enfants

«Le Doubs, c’est d’ordinaire une rivière assez calme» mais elle a à nouveau tué. Un père de famille a trouvé la mort, alors qu’il tentait de sauver la vie de ses trois enfants, deux filles de 6 et 11 ans, et un jeune garçon de 12 ans, avec lesquels il était venu passé le week-end Epuisé, il n’a pas eu le temps de les atteindre et a sombré sous l’eau. Les sapeurs-pompiers, rapidement alertés, ont découvert son corps plusieurs minutes après, et n’ont pu le réanimer.

            Les trois enfants sont eux sains et saufs. Ils ont été ramenés vers la berge par un autre père de famille, âgé de 40 ans, aidé par sa fille, une adolescente de 15 ans. «On est de simples citoyens  et on n’a pas réfléchi qu’on pouvait mourir» a raconté cet homme.

            De son côté, un policier a expliqué que cette rivière était «d’ordinaire assez calme» mais que «les décrues rapides avec les fortes chaleurs peuvent créer des sortes de siphons», qui impliquent un courant important et créent un grand danger.

L’an dernier, un autre père de famille avait perdu la vie dans les mêmes conditions et au même endroit - F I N n