F.M.N.S
Tél. 05.57.19.18.60 - Fax 05.57.19.18.62
La Lettre du Mardi n° 48 du 21.11.2017

« La Lettre du Mardi de notre FMNS»  n° 48 du 21.11.2017

Informations hebdomadaires gratuites par mail

à toute notre branche professionnelle ou saisonnière.

FEDERATION DES MAITRES NAGEURS SAUVETEURS

Bureau central : 11 rue Henri Barbusse 33110 LE BOUSCAT

nouveau tél : 05 24 61 44 81 —  mail : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

Toute personne hors FMNS peut s’inscrire gratuitement à notre «La Lettre du Mardi» par mail. Il lui suffit de nous communiquer son nom, prénoms, adresse postale.

n La chef de bassin de la piscine de Nérac meurt brûlée dans sa maison  avec son mari et ses deux enfants.

BAZENS (Lot et Garonne) dans la nuit du 16 au 17 novembre 2017

Frédéric NICOLLE  et sa compagne Murielle MORONI avaient construit de leurs propres mains une maison écologique en bois dans cette bourgade du Lot et Garonne. Ils avaient eu deux enfants 8 et 10 ans. Vendredi 17 novembre, les corps d'un adulte et d'un enfant ont été dégagés en milieu d'après-midi des décombres de ce nid familial réduit à l'état de cendres. Dans la soirée, un troisième puis un quatrième ont été extraits des débris. Le père travaillait au centre de détention d’Eysses à Villeneuve-sur-Lot, il entraînait aux sports.

Murielle était chef de bassin à la piscine de Nérac. Les gendarmes ont trouvé des bidons d’essence dans un hangar proche.

            Le Parquet évoque les relations difficiles du couple. Ce père dépressif depuis plusieurs mois... en résumé un probable drame familial. Bien que les gendarmes n’excluent pas la piste d’une vengeance d’un ancien détenu.

            Les collègues de Muriel ont été consternés. Elle laisse le souvenir d’une collègue agréable, consciencieuse, dévouée passionnée d’écologie.

Notre Conseil d’administration et notre Fédération, nous adressons nos condoléances à la famille n

n Baisse du budget du ministère des sports en 2018, à l’heure où de nombreuses piscines sont à rénover ou à reconstruire , malgré les  futurs JO et les grands matchs internationaux.

        Inévitablement au détriment du sport de masse, sans vouloir l’avouer !

Avec un budget divisé par deux, à quoi va servir le CNDS (prélèvements sur le loto) en 2018 ?

Les grandes masses du budget «ont considérablement évolué» par rapport aux exercices précédents.  Avec un budget de 481 millions d'euros en 2018 contre 521 millions en 2017, l'enveloppe dédiée au sport est en baisse de 40 millions. Si ce chiffre est important, le plus remarquable est la structure de ce budget : le CNDS (Centre national pour le développement du sport), qui en 2017 pouvait compter sur 260 millions d'euros, soit la moitié des moyens dédiés au sport, n'aura plus à sa disposition que 133 millions n