F.M.N.S
Tél. 05.24.61.44.81
La Lettre du Mardi n° 61 du 20.2.2018

 « La Lettre du Mardi de notre FMNS»  n° 61 du 20.2.2018

Informations hebdomadaires gratuites par mail

à toute notre branche professionnelle ou saisonnière.

FEDERATION DES MAITRES NAGEURS SAUVETEURS

Bureau central : 11 rue Henri Barbusse 33110 LE BOUSCAT

Tél : 05 24 61 44 81 —  mail : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

Toute personne hors FMNS peut s’inscrire gratuitement à notre «La Lettre du Mardi» par mail.

Il lui suffit de nous communiquer son nom, prénoms, adresse postale.

----------------------------------

n Montréal - CANADA le 15 février 2018 à 9h 15

NATATION SCOLAIRE : un enfant entre la vie et la mort

Le prof d’EPS quitte la piscine avec sa classe sans compter ses élèves. C’est l’école suivante qui découvre le corps au fond du bassin

La surveillante n’a rien vu « avec l’effet miroir des baies vitrées »

-- Une surveillante-sauveteuse formée sommairement...

-- Elle est choquée et transportée elle aussi à l’hôpital.

Mais, en France, avec la séparation des enseignants et des surveillants-sauveteurs, l’administration n’est-elle pas en train de nous préparer une telle pagaille aussi dangereuse ?

Un adolescent de Montréal se trouve dans un état critique à l'hôpital après avoir été retrouvé, au fond d'un bassin Le jeune de 13 ans suivait un cours de natation à l'école secondaire Père-Marquette, située dans le quartier de La Petite-Patrie. Il a été retrouvé inconscient au fond de la piscine, qui se trouve dans un second bâtiment de l'école. Les élèves de son groupe ont quitté la piscine et l'adolescent a été découvert par le groupe suivant, qui venait d'arriver à la piscine.

            Arrivés sur place, peu avant 10 h, des paramédics (ambulanciers)  d'Urgences-santé ont constaté que le jeune se trouvait en arrêt cardio-respiratoire et l'ont ranimé.

Il a ensuite été transporté à l'hôpital, tout comme la sauveteuse qui a subi un choc nerveux.

            Les étudiants étaient surveillés par leur enseignant du cours d'éducation physique et par une sauveteuse, une employée de l'arrondissement Rosemont-La-Petite-Patrie. Celui-ci administre la piscine qui est située dans un autre immeuble à côté du bâtiment scolaire principal.

            La sauveteuse en poste, une jeune femme de 23 ans, a été conduite à l'hôpital afin d'y être traitée pour un choc nerveux. L'école a avisé les parents

            En milieu d'après-midi, la direction a envoyé un courriel aux parents de tous les élèves de l'école secondaire Père-Marquette pour les aviser de la situation.

Dernières nouvelles le 20.2.2018 : l’adolescent est toujours dans la coma   n