F.M.N.S
Tél. 05.24.61.44.81
La Lettre du Mardi n° 219 du 17.8.2021

FEDERATION DES MAITRES NAGEURS SAUVETEURS

11 rue Henri Barbusse 33110 LE BOUSCAT

Tél : 05.24.61.44.81 mail : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

La Lettre du Mardi de notre FMNS

n° 219  du 17 août 2021

----------------------------------------------------------

Dans la même colonie de vacances à Palais à Belle-ile-en-Mer (Morbihan)

-- Ce 11 aout un enfant de 13 ans a été poignardé par un autre devant ses camarades

-- un cluster géant a été découvert en fin de semaine dernière

            -- 68 enfants contaminés + 7 moniteurs -  170 enfants évacués.

            Evacuation en urgence -- 3 cars pour Paris -- 1 «car de positifs» -- 10 ambulances

         -- L’enfant poignardé : les faits se sont déroulés dans le centre de vacances OVAL La Châtaigneraie du Domaine de Brûté situé à Palais. Lors d’un pique-nique en extérieur, un garçon de 13 ans a reçu un coup de couteau de cuisine, au niveau de l’omoplate. L’agresseur présumé est âgé de 16 ans. Le coup a entraîné une lésion pulmonaire. L’enfant a été transporté à l’hôpital de Rennes en hélicoptère. La cause « Une brouille pour un motif apparemment futile ». Le mineur a été présenté au tribunal judiciaire de Lorient. Mis en examen, il a été placé sous contrôle judiciaire. Ces faits, qui se sont déroulés devant les dizaines d’adolescents de la colonie de vacances. Durant près de quatre heures, cinq médecins ont pris en charge une trentaine d’enfants qui souhaitaient discuter de cette agression choquante. À leur départ, vendredi dernier 13 août 2021 après-midi, ils ont déclaré aux membres de la colonie de vacances «n’avoir décelé aucun problème particulier chez les enfants qu’ils avaient consultés».

         -- Quelques heures après un cluster géant a été décelé parmi les enfants et moniteurs de cette même colonie

68 enfants contaminés - 7 moniteurs - 170 enfants évacués avec -- plusieurs bateaux

-- 3 cars pour Paris -- 1 car «de positifs» et 10 ambulances pour des retours à domicile.

Nous ne décrirons pas ici les détails que chacun peut trouver sur internet, télévision ou radios.

Il est surprenant que tous ces enfants et ados aient été reconduits chez eux !

Il parait maintenant évident que les enfants et ados, peuvent être contaminés mais aussi contaminants.

Le nouveau variant du Covid est constaté par le corps médical comme

1 200 fois plus contaminant

pour TOUTES  les couches de la population.

Le vaccin devient donc obligatoire pour TOUS;

Nous sommes des MNS et des BNSSA qui ont pour vocation de sauver les autres.
Nous ne pouvons pas distribuer la mort. En temps d’épidémie nous n’avons plus la liberté de se faire vacciner ou non. Chaque personne qui refuse une vaccination, quel que soit son âge, doit être éliminé le plus vite possible.

 La «liberté» de refuser le vaccin devient criminelle

alors que nous allons droit vers la catastrophe !

Avant Pasteur on tuait volontairement les malades en les étouffant entre deux matelas pour éviter qu’ils transmettent la rage. Nous avons la possibilité de préserver nos concitoyens et notre famille par le vaccin,

RIEN ne peut plus justifier un refus de vaccin qui a fait ses preuves sur des centaines de milliers d’individus... face à la possibilité de distribuer la mort.

Nous n’avons plus le temps de «persuader», nous devons contraindre ou éliminer de toute réunion rassemblant du public, que sont les piscines et salles de sports.....

            Reportons nous aux écrits des années 1945 - 1953 avec l’épidémie de la Tuberculose : certaines classes d’enfants ont été décimées à 50 % de morts, avant que l’on découvre les antibiotiques. Le vaccin est devenu obligatoire à la satisfaction de TOUS. FIN