F.M.N.S
Tél. 05.24.61.44.81
La Lettre du Mardi n° 256 du 23.8.2022

FEDERATION DES MAITRES NAGEURS SAUVETEURS

Bureau central : 11 rue Henri Barbusse 33110 LE BOUSCAT

Tél : 05 24 61 44 81 —  mail : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

SIRET 310 246 426 00020

-----------------

La Lettre du Mardi de notre FMNS

n° 256 du 23.8.2022

------------------

Quand doit-on passer ses révisions

BPJEPS-AAN - BEESAN - MNS - BNSSA - PSE1 et 2 ?

1°/ Tous ces examens initiaux sont obtenus à vie. Une fois la période de validité passée le candidat perd MOMENTANEMENT le droit d’exercer. Il ne perd pas son brevet.

2°/ Les années de validité sont comptées en années «civiles» : soit l’année en cours plus l’année ou les années du 1er janvier au 31 décembre. Il n’y a plus d’examen valables de date à date.

Le MNS, BEESAN, BPJEPS-AAN et CAEP-MNS (révision) et BNSSA (révision) ont une validité de 5 ans, donc l’année de passage du brevet plus cinq années entières se terminant au 31 décembre

- Arrêté du 20 janvier 2022 pour les MNS, BESSAN, BPJEPS AAN.

- Arrêté du 23 janvier 1979 modifié par l’arrêté du 6.10.2019 pour les BNSSA.

Les PSE1 et PSE 2 ont une validité d’une année civile ( arrêté du 21.12.2020).

Passé le 31 décembre, les MNS comme les BNSSA, n’ont plus le droit de travailler jusqu’à suivre un nouveau stage de révision.

Quand doit-on trouver un organisme de formation ?

Les candidatures libres ne sont pas admises.

Si le candidat se présente en automne, avant la fin de la 5 ème année, il prend des précautions en cas de maladie ou de fermetures de piscines l’année suivante, mais il perd une année de validité.

En résumé si le MNS ou le BNSSA travaille hors saison, il ne doit pas dépasser les 5 ans, si au contraire il est saisonnier, il peut attendre (peut être) le début de la 6 ème année.

Attention pendant l’hiver 2022/2023 aux restrictions de gaz de Poutine !

M. Macron a averti hier le 22 août 2022 que «nous aurons à payer notre liberté». Autrement dit, il faut s’attendre durant l’hiver prochain à une restriction de gaz. La France importe 16% de son gaz depuis la Russie. Restriction de gaz : les premières impactées, grosses consommatrices de gaz, sont les piscines. De plus les piscines ne répondent pas à un besoin vital comme les hôpitaux. On coupera le gaz des piscines avant le gaz des appartements. On peut donc s’attendre pendant le prochain hiver à la fermeture de bon nombre de piscines.

Conséquences aux fermetures de piscines pendant l’hiver 2022/2023 :

1° Il risque fort d’être difficile de trouver un stage de révision MNS ou BNSSA avant la prochaine saison 2023

2° Il est hasardeux de s’inscrire et de payer un stage de formation de BPJEPS AAN ou de BNSSA en ce moment, au risque de se retrouver face à des associations en cessation de paiement et dissoutes en cours d’hiver (c’est déjà arrivé).

3° Il est donc plus prudent de trouver et de s’inscrire à une révision au MNS ou au BNSSA avant la fin 2022, pour ceux qui en ont besoin, plutôt que d’attendre le premier semestre 2023. Dans tous les cas nous y verrons plus clair après novembre 2022.

4° Les MNS, BEESAN, BPJEPS AAN qui sont reçus au concours ETAPS ou qui ont droit à CDIsation, une fois passés les 6 ans, doivent faire valoir leurs droits à titularisation ou CDIsation le plus vite possible par lettre recommandée avec AR. Il est à craindre que si les piscines ferment, les contrats d’auxiliaires (dans les mairies) et de CDD (dans le privé) ne seront pas reconduits.

Pour plus de renseignements notre FMNS est à la disposition de nos adhérents pour vous conseiller et vous défendre.  Le secrétaire général : J.M.Lapoux FIN