F.M.N.S
Tél. 05.57.19.18.60

La Fédération des Maîtres Nageurs Sauveteurs s'engage avec vous

 

LA F.M.N.S propose une assurance spéciale pour les BEESAN, MNS, BPJEPS-AAN et licences STAPS (avec équivalence MNS), les BNSSA.
Elle publie tous les mois une revue professionnelle "Enseigner et Sauver".

Elle publie toutes les semaines par mails les informations sommaires de notre branche dans "La Lettre du Mardi".

 Elle anime en métropole DOM et TOM le principal bureau de diffusion des offres d'emplois (carrière et saison).
Ses membres bénéficient toute l'année d'une assistance défense  par des professionnels - juristes

La Fédération des Maîtres Nageurs Sauveteurs s'engage avec vous

 

 

 
LA LETTRE DU MARDI n° 319 A et P du 14.5.2024

FEDERATION DES MAITRES NAGEURS SAUVETEURS

Bureau central : 11 rue Henri Barbusse 33110 LE BOUSCAT

Tél : 05 24 61 44 81 —  mail : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

La Lettre du Mardi de notre FMNS n° 319 A et P du 14 mai 2024

-------------------

ARCACHON :  un prof d’EPS accusé à tort d’attouchements en décembre 2020. La Cour d’Appel de Bordeaux l’a relaxé en février 2024. Le prof et sa famille sont détruits et soignés par des psychiatres.

Les faits : ce prof gronde une élève de son collège car elle s’est mal tenue au moment d’une explication sur le meurtre de Samuel Paty. Quelques jours après, elle accuse le prof de lui avoir «touché les fesses dans le hall». Pourtant aucun témoin. La rumeur se diffuse et d’autres collégiennes racontent que ce prof a des comportements douteux. Pourtant il travaille sans histoire dans ce collège depuis plus de 20 ans. Le directeur du collège est saisi : il ne fait rien pour défendre son prof. Les gendarmes font du zèle: enquête, instruction, perquisition du domicile, expertise par des psychiatres, garde à vue avec les menottes etc... Tout mène le prof devant le tribunal correctionnel où il est condamné à plusieurs mois de prison avec sursis. Il se pourvoit en appel et l’affaire traîne de 2020 à 2024. L’anxiété morbide ronge toute sa famille, qui est soignée par des psychiatres. Enfin en février 2024, la Cour d’appel a relaxé ce prof qui entre temps est à la retraite. Personne ne s’est excusé... Dommage que ce prof n’ait pas déposé plainte contre cette élève.

Le syndicat SNEP-FSU explique que ces affaires deviennent de plus en plus fréquentes et cite le cas d’un prof d’EPS en piscine lors d’une séance de monopalme : il a crié «sortez les fesses». Il a été  suspendu pendant des mois avant que la parente, membre du conseil des parents d’élèves qui l’avait dénoncé, soit exclue.

Notre FMNS rappelle aux MNS et aux BNSSA une consigne du ministère de l’Education Nationale : «ne pas rester seuls, la porte fermée, quand on fait une remontrance» : pour nous, MNS et BNSSA «ne pas rester seuls la porte fermée quand on dispense des petits soins dans le poste de secours».

-------------------------

Tunisie le 11 mai 2024 -- Après le drapeau dissimulé, le président de la Fédération Tunisienne de Natation placé en garde à vue

            Une enquête judiciaire a été ouverte après la dissimulation du drapeau tunisien lors du Tunisian Open Master, une compétition de natation. Cette enquête a pour conséquence de placer deux dirigeants tunisiens en garde à vue :

            Le président de la Fédération Tunisienne de Natation (FTN) et le chef de l’agence antidopage sont en garde à vue et une enquête judiciaire a été ouverte après la dissimulation du drapeau tunisien lors d’un événement sportif, a indiqué lundi le porte-parole du parquet de Ben Arous.

            Neuf personnes sont poursuivies dans cette affaire, dont les deux dirigeants placés en garde à vue depuis samedi, et sept autres responsables convoqués lundi au tribunal de Ben Arous, au sud de Tunis, a précisé son porte-parole Mohamed Sadok Jouini.

            Lors du Tunisian Open Master, compétition réunissant une vingtaine de pays, organisée par la FTN à la piscine olympique de Radès, en banlieue sud de la capitale, le drapeau national avait été caché par un tissu rouge, pour se conformer à des sanctions de l’Agence mondiale antidopage (AMA).

            Début mai, l’Agence mondiale antidopage avait annoncé des sanctions contre la Tunisie pour non-conformité au code mondial antidopage, lui interdisant d’accueillir des championnats régionaux, continentaux ou mondiaux.

            Le pays s’est aussi vu interdire de lever son drapeau aux Jeux olympiques et paralympiques qui se tiendront cet été à Paris, jusqu’à sa réintégration par l’AMA.

« La Tunisie vient avant le Comité olympique »

L’enquête contre les responsables sportifs a été ouverte pour « atteinte au drapeau de la Tunisie », « formation d’une bande (organisée) pour commettre des agressions et provoquer le désordre » ainsi que pour « complot contre la sûreté intérieure » de l’État, selon M. Jouini.

-----------------------

Délai de préavis et chômage

après une démission pendant la période d’essai

            Si vous mettez fin volontairement à votre période d’essai, cela s’apparente à une démission. En conséquence, vous n’aurez pas droit à l’allocation chômage. Cependant, il existe des exceptions. Par exemple, si vous retrouvez directement un emploi après un licenciement, une rupture conventionnelle ou la fin d’un CDD, mais décidez d’en partir en cours de période d’essai avant que 65 jours de travail ne se soient écoulés, vous pourriez prétendre à l’indemnisation1. Assurez-vous de vérifier les conditions spécifiques auprès de France Travail (ex Pôle Emploi) pour savoir si votre situation est éligible à l’indemnisation2.

            En résumé, la rupture de la période d’essai par le salarié est considérée comme une démission, et dans la plupart des cas, cela exclut le droit à l’allocation chômage. Cependant, certaines situations spécifiques peuvent permettre de bénéficier de l’indemnisation. N’hésitez pas à consulter les informations officielles pour obtenir des détails précis sur votre cas

--------------------

            Le délai de prévenance est le temps que l’employeur ou le salarié doit respecter avant de rompre une période d’essai. Voici les principaux points à retenir concernant le délai de prévenance pour la rupture d’une période d’essai en France :

Durée de la période d’essai : La durée du délai de prévenance dépend de la durée de la période d’essai prévue au contrat. Jusqu’en septembre 2023, la loi autorisait des périodes d’essai plus longues que celles prévues par le Code du travail, mais cette dérogation a été supprimée. Désormais, pour tous les CDI conclus depuis le 10 septembre 2023, aucune durée de période d’essai plus longue que la durée légale ne peut s’appliquer.

Délai de prévenance pour l’employeur :

Si vous, en tant qu’employeur, décidez de rompre la période d’essai, vous devez respecter un délai légal ou conventionnel de prévenance. Ce délai est applicable si le contrat de travail mentionne une période d’essai d’au moins 1 semaine.

Le délai de prévenance est le même, que le salarié soit en contrat à durée indéterminée (CDI) ou en contrat à durée déterminée (CDD).

Calcul du délai de prévenance :

            Si vous êtes dans l’entreprise depuis moins de 8 jours, l’employeur doit vous prévenir 24 heures avant votre départ.

            Si vous êtes dans l’entreprise depuis plus de 8 jours, le délai de prévenance est de 48 heures avant votre départ FIN
 
LA LETTRE DU MARDI n° 318 A et P du 7.5.2024

FEDERATION DES MAITRES NAGEURS SAUVETEURS

Bureau central : 11 rue Henri Barbusse 33110 LE BOUSCAT

Tél : 05 24 61 44 81 —  mail :  c Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

La Lettre du Mardi de notre FMNS n° 318 A et P du 7 mai 2024

-----------------------------------

Rappel : le reçu fiscal de cotisation syndicale, qui permet d’avoir 66% de remise fiscale sur l’impot (et non sur l’assiette) ou un remboursement de 66 %, pour ceux qu ne paient pas d’impot, a été envoyé à tous nos adhérents dans la revue mensuelle Enseigner et Sauver d’avril n°394 support papier sur feuille jaune citron pour bien le voir

--------------------------------

La date limite de dépôt des déclarations de revenus 2023 (version papier) est fixée au

MARDI 21 MAI 2024 à minuit, quel que soit le lieu de résidence (y compris pour les résidents français à l'étranger), le cachet de La Poste faisant foi.

Si vous déclarez en ligne, vous bénéficiez de délais supplémentaires. Les dates limites sont fixées selon votre département (adresse du domicile au 1er janvier 2024) :

23 mai 2024 à 23h59 : départements 01 à 19 et non-résidents ;

30 mai 2024 à 23h59 : départements 20 à 54 ;

6 juin 2024 à 23h59 : départements 55 à 976.

-------------------------------

Accident hors FMNS - Aucun de ces MNS n’est assuré auprès de notre FMNS --

-- Reportage Laura Alliche de «L’Echo Républicain»

Centre aquatique L'Iliade, à Auneau (Eure-et-Loir) le mercredi 10 avril 2024

Une fillette de 11 ans sauvée de la noyade.

Une plainte est déposée par sa mère :

" le MNS qui dispensait le cours ne l’a pas vue se noyer".

            Une fillette a été, selon sa mère, "retrouvée inanimée au fond de l’eau" durant son cours de natation.        "Le nageur qui a sorti ma fille de l’eau m’a dit qu’elle était inanimée, comme une tortue, à plat ventre, au fond de l’eau."

Plusieurs jours après, Débora Konarski, la maman de la fillette, relate les faits avec émotion. "Toujours en avance à son cours de piscine", ce mercredi, la fillette de 11 ans arrive, selon sa mère, "vers 14 heures", à L’Iliade, gérée en DSP par la société Vert Marine.

            "C’est pendant son cours de piscine qu’elle a commencé à se noyer, mais le maître-nageur qui dispense le cours ne l’a pas vue. Elle a été sauvée par un nageur lambda qui faisait des longueurs à proximité", poursuit Débora Konarski, auxiliaire de vie et habitante d’Auneau.

"Retrouvée inanimée"

"La piscine a laissé un message sur mon répondeur me disant “Votre fille a eu un petit malaise, mais tout va bien”, mais on ne m’a pas tout dit", estime-t-elle.

Une fois sur place, "vers 18 h 35, je n’avais pas tous les éléments : je ne savais pas que ma fille avait eu besoin de bouche-à-bouche parce qu’elle avait été retrouvée inanimée".

                        Vers 20 heures, alors que la mère de famille est rentrée chez elle "pour recharger sa voiture" afin de rejoindre sa fille "transportée à l’hôpital de Chartres", elle explique recevoir un appel d’une personne "qui s’est dit être le maître-nageur".

            "Il m’a dit qu’il lui avait fait du bouche-à-bouche, qu’elle avait vomi du sang, mais que, de toute façon, il n’aurait pas pu faire plus vite pour la secourir."

            D’après Débora Konarski, le rapport que le centre aquatique lui a transmis stipule que sa fille a passé "une minute en immersion, sous l’eau". "Mais ils n’en savent rien puisque ce ne sont pas eux qui l’ont vue, ils ne savent pas à quel moment elle a commencé à être sous l’eau", déplore-t-elle.

"Mise sous oxygène" :

Selon sa maman, la fillette est transportée à l’hôpital de Chartres "avant d’être rapidement retransférée et admise, vers minuit, à l’hôpital Armand-Trousseau, à Paris". Après trois jours d’hospitalisation, elle est de nouveau transférée à l’hôpital de Chartres, le samedi 13 avril. "J’ai pu la récupérer le dimanche, sortie d’affaire, mais il y a quand même des conséquences."

Une plainte déposée

Selon Débora Konarski, sa fille présente "des séquelles psychologiques. Je vais devoir la faire suivre psychologiquement parce qu’elle ne voulait plus du tout rester toute seule par peur, par exemple". La mère de famille dit avoir porté plainte "le samedi 13 avril" à la gendarmerie d’Auneau, ce que confirmait, ce vendredi 26 avril, la gendarmerie.

            De son côté, Pierre Schmitt, directeur national d’exploitation au sein de la société Vert Marine, en charge de la structure aquatique eurélienne, précise : "Quand il y a une situation de la sorte, il y a une analyse de l’accident, mais, visiblement, la mère a porté plainte, donc nous réservons nos déclarations aux organismes compétents et aux autorités qui nous interrogent. Nous ne souhaitons ni polémiquer, ni évoquer quoi que ce soit dans la presse à ce stade."

            Réaction. Si le marché de délégation de service public avait été attribué à Vert Marine en 2019, la structure est tout de même sous compétence intercommunale. Pascal Vincent, directeur de cabinet de Stéphane Lemoine, président de la communauté de communes des Portes euréliennes d’Île-de-France, déclare : "Le président a adressé, après l’incident, un courrier à la maman pour s’inquiéter de la santé de sa fille, avec un mot de réconfort. Sur le reste, nous n’avons aucune information directe, même s’il y a naturellement un échange entre nos services et Vert Marine."

Note FMNS : cet accident ayant lieu avec des MNS non assurés à notre FMNS, nous n’avons eu aucun rapport d’accident et notre FMNS n’est donc chargée de défendre personne. Nous n’avons donc  reçu aucun rapport de noyade. Nous nous limitons à reproduire un article de la presse locale.

Toutefois une évidence : la séance a eu lieu le mercredi, donc hors scolaire.

Si cette enfant a évolué sans la présence très proche d’un MNS, elle a tenté, ce que nous dénonçons avec «l’Aisance Aquatique» :  refaire un exercice, sans bouée et sans MNS. La peur de l’eau pour un enfant qui ne sait pas nager est SALUTAIRE. Elle doit être dissipée PROGRESSIVEMENT PENDANT la période d’apprentissage et non avant avec «l’Aisance Aquatique» SANS SAVOIR NAGER.

Nous rappelons que notre FMNS est à même d’assurer un MNS, BEESAN, BPJEPS-AAN ou un BNSSA DANS LA JOURNEE après cotisation et paiement et retour d’attestation d’assurance par mails. Le paiement peut être étalé sur trois mois par chèque -- FIN

 
LA LETTRE DU MARDI n° 317 P du 30.4.2024

FEDERATION DES MAITRES NAGEURS SAUVETEURS

Bureau central : 11 rue Henri Barbusse 33110 LE BOUSCAT

Tél : 05 24 61 44 81 – 05 57 19 18 60 —  mail :  Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

-------------------------------------------------

La Lettre n° 317 P du Mardi 30 avril 2024

expédiée le 30.4.2024

-------------------------------

Comment faire sa déclaration pour réduction d’impôts due à la cotisation à notre FMNS

1/ Se procurer en double sur internet le «formulaire 2042 RICI»

2/ Se procurer le reçu fiscal qui a été envoyé à tous les membres de notre FMNS sur feuille jaune citron dans la revue du mois d’avril 2024 n° 394.

3/ Compléter la case 7AC pour le déclarant et 7AE pour sa partenaire

----------------------------

Qu'est ce que l'échelle de glasgow  ?

            Texte réservé aux membres de notre FMNS.

-----------------------------

Les eaux de la Seine dans un état “alarmant”

à près de 100 jours des JO de Paris

            Texte réservé aux membres de notre FMNS.

------------------------------

Sommaire de notre revue mensuelle support papier « Enseigner et Sauver»

d' Avril 2024 n° 394

2         ETUDES SOMMAIRES DE JURISPRUDENCES :

                        après certaines noyades, ce sont les maires qui sont condamnés...

  3        Sécurité insuffisante pour les agents chargés de l’aspirateur et du brossage des parois.

  4        SANTE FRANCE : analyse officielle des causes de noyades.

  6        Jurisprudence : Piscine municipale d’ESPALION (Aveyron) - Conflit entre le MNS et la mairie :

            la FNMNS encore une fois rejetée pour la quasi-totalité de ses demandes par le tribunal administratif.

  7        PONT AUDEMER (27) : plusieurs incendies à la piscine des Trois Ilets.

            Piscine de REZE (44)  : un voyeur condamné à 3 mois de prison avec sursis

                        et à 1 an d’interdiction de piscine.

            Stade nautique de CAEN (14) : délit de voyeurisme : 12 mois de prison avec sursis.

            Piscine La Vague de MAYENNE (53) : il épiait des jeunes filles dans les cabines : 2 ans avec sursis.

              8        Retraite : combien d'heures faut-il pour valider un trimestre ?

  9        -- Tribunal correctionnel du Mans (Sarthe) le 24 novembre 2023 :

                        l’ancien adjoint au maire, chargé de la jeunesse, à St Laurent du Maroni en Guyane

                        trafiquait la cocaïne en famille. Il la transportait dans son intestin : 4 ans de prison ferme.

            -- Sondage : près de 7 Français sur 10 ne sont pas tentés par les métiers de la fonction publique.

            -- Justice administrative : dans certains cas une absence de médiation préalable

                                    empêche un agent public de saisir le juge.

10        Etude sommaire : quand parle-t-on de mort cérébrale ou encéphalique ?

                                    Nathalie Ferron et Professeur de médecine Marc Léone.

11        Urgences saturées, une situation tristement banale. Quentin Haroche.

12        Ploërmel : tétraplégique à vie après un plongeon.

14        Directeurs - Chefs de bassins : 10 conseils pour motiver votre équipe.

15       Travailleur indépendant ou salarié ou travail dissimulé (au noir) ?

16        «En France, il y a une tension historique entre l’école et le monde du sport». Patrick Mignon.

17       Apnée du «sportif» : des contraintes physiologiques et environnementales complexes.

18       Etude sommaire - Syncopes : des cerveaux à bout de souffle !

20        De la «précarité étudiante» à la «pauvreté étudiante» : les résultats alarmants...

            Sables d’Olonne (85) : une enfant autiste, 11 ans, meurt en tombant en bord de mer.

21        Hautes Pyrénées : noyade mortelle - surprenante condamnation

                        du maire à 8 mois de prison avec sursis.

22       Educateurs et BNSSA : condamnation pour usage de stupéfiants

                        c’est une  interdiction de stages et d’exercer pendant 5 ANS.

            L’absence d’une fiche de poste peut entraîner la suspension du licenciement d’un fonctionnaire.

            Pas de droit à l’intégration dans un corps pour les fonctionnaires détachés comme contractuels.

23        Contrats de ville : le sport restera t-il sur le banc de touche ?

            Exercice par temps chaud : est-ce bien raisonnable ?

24        Etude sommaire : la maladie de Charcot auteurs : Groupe Médical Elsan, avec notre FMNS.

25        Piscine de Kibitzenau Strasbourg (67) : baisse sérieuse de sa consommation d’énergie.

            Canéjan (33) : la Fédération de Surf retire son soutien au projet de piscine à vagues.

            Bordeaux (33) : la piscine Judaïque «Jean Boiteux» de longs travaux !

26        Nos lecteurs nous écrivent :          - L’affichage obligatoire des prix des leçons.

                        - Délais de préavis pour modification des dates de congés annuels.

27        Etude sommaire : un cocktail de produits toxiques :

                        la face cachée des piscines désinfectées par chloration. FIN

 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 Suivante > Fin >>

Résultats 5 - 8 sur 29
 
Qui est en ligne
Il y a actuellement 1 invité en ligne